Partager
  • Facebook
  • Twitter

Le Bilame : un tire-bouchon atypique mais qui a… de la bouteille.

 

 

L’idée : « tirer » le bouchon d’une bouteille sans percer le bouchon.

Comment : en introduisant deux lames d’ « acier ressort » fixées à une poignée entre le bouchon et le goulot de la bouteille ; puis en tirant et tournant l’ensemble pour extraire le bouchon sans l’avoir pénétré…

 

Le Bilame extrait facilement les bouchons en les laissant intacts, même ceux qui sont vieux et fragiles. Le bouchon n’est pas percé, et donc ne s’effrite pas. Le Bilame peut aussi servir à reboucher la bouteille entamée. La légende dit que le Bilame était très prisé de certains garçons de café, qui s’en servaient pour boire quelques centilitres dans les bouteilles et les reboucher sans laisser de trace d’effraction.

 

 

 

Le 1er brevet a été déposé par Charles Pégé le 1er juillet… 1887 !

L’Atelier du Vin (Société Sanbri) a déposé des brevets pour « perfectionnements d’un tire-bouchon à lames » les 13 mai 1949 et 6 avril 1954.

 

Fabriqué en France par centaines de milliers d’exemplaires, le Bilame de L’Atelier du Vin reste un outil recherché par les amateurs avertis, et tous ceux qui veulent s’initier à l’exercice étonnant de « tirer » le bouchon sans le percer d’une « queue de cochon ».