Partager
  • Facebook
  • Twitter
DESSERT AU CHOCOLAT

Ce type de dessert offre souvent des saveurs puissantes, parfois amères, et une texture consistante plus ou moins dense suivant les recettes.
Cette combinaison risque « d’engluer » et de dominer la plupart des vins.

 

Si le dessert est proche du chocolat pur et amer, il faut opter exclusivement pour de jeunes vins rouges mutés qui réussissent à s’imposer par leur chaleur, la puissance de leurs arômes et leurs tannins capables de gommer l’amertume du chocolat. De jeunes vins doux naturels issus du grenache (maury, banyuls…) ou des portos de la famille des ruby, par exemple, sont à la hauteur.

Avec un dessert qui allie le chocolat à d’autres ingrédients (lait, moka, caramel, fruit…), on peut aller vers des vins doux naturels de type oxydatif, qui ont développé au cours de leur vieillissement des parfums puissants et singuliers de rancio.

 

 

Les vins de France

Vins Doux Naturels rouges (jeunes) : Maury, Rasteau, Rivesaltes (Grenat), Banyuls (Rimage)
Vins Doux Naturels rouges (oxydatifs) : Maury (vieux), Banyuls, Banyuls Grand Cru, Rivesaltes Tuilé

 

 

Les vins d’Europe

Vins fortifiés rouges : Porto Ruby (LBV, Vintage pour le chocolat noir) et Porto Tawny (Portugal), Vin Santo Rouge, Recioto della Valpolicella Amarone, Marsala (Italie), Malaga, Pedro Ximenez (Espagne)

 

 

Les vins du Nouveau Monde

Vins fortifiés rouges : du type du Porto ou du Sherry

 

 

Pour découvrir plus d’accords Vins et Mets