fbpx

    Quelles sont les bonnes conditions pour une cave à vin ?

    Le vin est un patrimoine vivant et sensible, dont il faut prendre soin. Les bonnes conditions de conservation doivent donc être réunies dans une cave à vin pour le préserver, le faire grandir, sans risquer de tout perdre. L’Atelier du Vin vous accompagne dans la création de votre cave, de la conception à l’installation.

    Quelles sont les conditions optimales pour une cave à vin ?

    Pour que le vin vieillisse bien en cave, chaque détail compte. Vos bouteilles ont besoin de calme, de fraîcheur, d’humidité, de respiration, dans une certaine mesure. Voici les bonnes conditions de conservation à respecter dans une cave à vin :

    • une température d’environ 12°C,
    • un taux d’hygrométrie de 70% à 75%,
    • une bonne qualité de l’air,
    • une faible luminosité,
    • une parfaite stabilité.

    Quelle est la bonne température pour une cave à vin ?

    La température optimale d’une cave à vin est de 12°C pour faire vieillir ou conserver des bouteilles dans les bonnes conditions. Les vins blancs apprécieront une température ambiante de 10°C à 12°C, alors que les vins rouges préféreront quelques degrés supplémentaires, de 12°C à 14°C, c’est pourquoi vous trouverez le bon équilibre à 12°C pour les réconcilier.

    S’il fait trop chaud, le vin vieillit trop vite et perd beaucoup de ses notes et arômes. S’il fait trop froid, en revanche, la cave ne proposera pas les conditions nécessaires au bon développement du vin. Ainsi, une température fraîche et à peu près constante avoisinant les 12°C est idéale.

    Surtout, il faut éviter à tout prix de faire bondir ou chuter le mercure de manière trop brutale, ce qui risquera d’être fatal pour le vin. Pour autant, des changements de température de quelques degrés, légers et progressifs, peuvent avoir lieu au rythme lent et naturel des saisons. Un thermomètre est donc indispensable dans une cave à vin.

    Quel est le bon taux d’humidité pour une cave à vin ?

    Il est essentiel de conserver en permanence un taux d’humidité dans l’air (hygrométrie) de 70% à 75% dans une cave à vin. Au-delà, trop d’humidité accentuerait le risque de prolifération de champignons et de moisissure des bouchons. A contrario, un espace trop sec menacerait dangereusement l’étanchéité des bouchons de liège et précipiterait le vieillissement du vin. Un hygromètre vous permettra de mesurer et vérifier le niveau d’humidité de votre cave à vin.

    Quelle est la bonne luminosité dans une cave à vin ?

    Les tanins craignent la lumière, en particulier la lumière du jour. Dans une cave à vin, la plus faible luminosité sera donc la meilleure. Les bouteilles doivent se reposer dans le noir la majeure partie du temps. Lorsque vous leur rendez visite, prenez soin de les réveiller en douceur, avec une lumière tamisée, plutôt qu’un éclairage trop direct voire agressif.

    Quelle est la bonne qualité de l’air pour une cave à vin ?

    Le vin a besoin de respirer. Une cave à vin doit être très légèrement aérée, de manière équilibrée, ce qui permettra aussi de maintenir le taux d’humidité et la température. Attention aux courants d’air, nuisibles pour le vin. Un minimum d’aération est tout de même nécessaire, pour renouveler l’air, éviter les odeurs et limiter le risque de prolifération de champignons.

    La qualité de l’air a également toute son importance dans une cave. En effet, le vin respire à travers les pores du bouchon de liège et déteste les fortes odeurs. Il faut donc éviter une mauvaise qualité de l’air, qui affecterait directement le goût du vin d’une bouteille de garde et ruinerait des années de patience.

    Quelle stabilité est-elle nécessaire dans une cave à vin ?

    Une bouteille de vin a besoin de repos et de tranquillité pour préserver et développer naturellement ses arômes. La stabilité est l’une des qualités principales d’une bonne cave à vin. Votre espace de conservation doit protéger au maximum les bouteilles de toute vibration extérieure. Le moindre mouvement est un stress pour le vin, c’est pourquoi une cave a pour vocation de maintenir chaque bouteille parfaitement stable et immobile, pour longtemps.

    Comment créer les meilleures conditions pour votre cave à vin ?

    Une cave à vin réunira les meilleures conditions de conservation si les bonnes décisions sont prises dès sa conception et son aménagement. Dans cet espace unique, tout doit être pensé et aménagé dans les règles de l’art afin de proposer l’environnement propice à une bonne maturation des bouteilles de garde. Pour une installation de cave à vin réussie et personnalisée, les artisans experts de L’Atelier du Vin vous accompagnent.

    Quelle profondeur et quel emplacement pour une cave à vin ?

    Plus une cave à vin est installée en profondeur, plus elle est protégée des variations de température, d’humidité et des vibrations provenant de la surface. En terme d’emplacement, il est préférable d’isoler autant que possible votre cave à vin des autres espaces.

    Elle doit donc être installée loin du garage, de la cuisine, du garde-manger, de la chaudière, de la buanderie et de toute autre source potentielle de chaleur, de fortes odeurs, de secousses, ou autre type de perturbation néfaste pour vos précieuses bouteilles. Néanmoins, si la cave à vin est proche d’un espace susceptible de l’affecter, une bonne isolation est recommandée.

    Quel sol privilégier dans une cave à vin ?

    Au sol d’une cave à vin, une large couche de graviers ou de sable de rivière permet de maintenir une humidité optimale et d’absorber un maximum de vibrations provenant de l’extérieur, à la différence de la terre battue, souvent recommandée. Les revêtements de sol sont également à éviter.

    Quel système d’aération pour une cave à vin ?

    Pour qu’une cave à vin respire correctement, quelques ouvertures au mur et dans la porte sont à prévoir, avec une entrée d’air et une sortie. Si possible, mieux vaut ne pas positionner les grilles d’aération l’une en face de l’autre, afin de ne pas créer de courant d’air. La porte de la cave peut être jointée avec de la mousse.

    Par ailleurs, il ne faut pas stocker de nourriture, ni d’autres produits odorants au sein de la cave à vin, ni à proximité directe, afin de préserver la qualité de l’air et l’absence d’odeur. Si l’air est trop sec dans l’espace de conservation des bouteilles, il est possible de disposer un récipient d’eau au sol, d’accrocher des serviettes mouillées, ou d’utiliser un humidificateur, afin de rehausser le niveau hygrométrique.

    Quel éclairage prévoir dans une cave à vin ?

    Un éclairage mural, tamisé ou à faible luminosité, est préférable dans une cave à vin. En complément, une lampe de poche peut être mise à disposition à l’entrée pour circuler dans l’espace. Lorsque personne ne se trouve dans la cave à vin, le vin se reposera et mûrira mieux dans le noir, c’est pourquoi il faut y créer l’obscurité totale. Aucune fenêtre ni ouverture sur l’extérieur n’est recommandée, car la lumière du jour est très agressive pour les tanins.

    Quel mobilier installer dans une cave à vin ?

    En cave, il est important de conserver les bouteilles à l’horizontale, sur des étagères à clayettes. Une vraie armoire à vin, spécialement prévue pour la conservation des bouteilles de garde, est le meilleur investissement. Votre mobilier du vin doit être bien stabilisé au sol, voire fixé, pour prévenir les risques de chute.

    Les modules en acier thermo-laqué et bois dur massif de L’Atelier du Vin permettent d’optimiser la surface de stockage quelles que soient les dimensions de la cave. Les bouteilles peuvent y être rangées individuellement ou en masse, avec des rangements pour les verres, les accessoires de cave à vin et d’œnologie, ainsi que des présentoirs à bouteille et des panneaux pour organiser les vins par terroir et par cépage.

    Pour concevoir votre cave à vin sur-mesure et créer durablement les meilleures conditions de conservation, l’accompagnement des artisans experts de L’Atelier du Vin vous garantit une installation fiable et parfaitement adaptée à la sauvegarde de votre patrimoine en bouteilles.